Réseau CourtaPro.ch

Le guide pratique du départ de Suisse et du retrait du 2e pilier

Quitter-la-Suisse.ch

Accueil Accueil
Faire le point > Faire le point >
Je quitte la Suisse Je quitte la Suisse
Pour un pays de l'UE > Pour un pays de l'UE >
Retrait du 2e pilier - Pays de l'UE Retrait du 2e pilier - Pays de l'UE
Pour un pays HORS de l'UE > Pour un pays HORS de l'UE >
Retrait du 2e pilier - HORS UE Retrait du 2e pilier - HORS UE
Nos services > Nos services >
Guide retirer mon 2e pilier Guide retirer mon 2e pilier
Guide départ Suisse et 2e pilier Guide départ Suisse et 2e pilier

 

Vivre à l'étranger: informations et démarches à faire dans le nouveau pays de domicile

Déclaration d'arrivée

Les ressortissants suisses (et liechtensteinois) ne devraient pas seulement déclarer leur présence au contrôle des habitants compétent mais s'annoncer aussi auprès de la représentation officielle suisse (ambassade ou consulat). Ladite immatriculation est gratis; elle permet la prise de contact en cas de nécessité, facilite les formalités en cas de mariage, naissance et décès, et contribue à maintenir un lien avec la Suisse. Les Suisses de l'étranger qui sont immatriculés auprès d'une représentation hel­vétique reçoivent gratuitement la "Revue Suisse", la revue pour les Suisses de l'étranger; l'immatricu­lation permet la participation aux votations et aux élections suisses (voir le paragraphe "Droits politi­ques").

Les ressortissants suisses qui ont l'intention de s'établir plus d'une année en un endroit précis à l'étranger sont tenus de s'immatriculer.

Les personnes astreintes au service militaire ou de remplacement ou au paiement de la taxe d'exemp­tion doivent s'annoncer dans un délai d'un mois auprès de la représentation suisse compétente. Il en va de même après un changement de domicile. L'obligation militaire de s'annoncer tombe au terme de la troisième année à l'étranger.

Déclarez votre arrivée en suivant les prescriptions du pays d'accueil! Ambassades et consulats suisses: http://www.eda.admin.ch/ >Représentations

Logement

Il existe des villes dans le monde où il est bien plus difficile de trouver un logement qu'à Genève ou Zurich, notamment pour les nouveaux arrivants. Les personnes qui ne disposent pas de contacts, d'école ou d'employeur en mesure de leur organi­ser une chambre ou un logement devront sans doute vivre quelque temps dans un hôtel.

En cas de pénurie de logement, il est courant que l'on doive payer un "pas de porte", soit un des­sous-de-table à verser au propriétaire ou au gé­rant. Parfois, il faut verser plusieurs mois voire une année de loyer à l'avance.

Dans certains pays, les logements et les maisons sont loués non équipés, soit sans cuisinière, four et réfrigérateur. Il faut se les procurer soi-même ou les reprendre du locataire précédent.

Il existe des gérants immobiliers et des courtiers actifs sur le plan international, dont les services ne sont toutefois pas bon marché!
 
Electricité

La plupart des pays ont d'autres normes et systè­mes électriques que la Suisse (220-240 volts/50 hertz, prises type J). L'usage des appareils électri­ques et électroniques achetés en Suisse (ordina­teurs portables, accumulateurs, rasoirs électriques, etc.) nécessite des adaptateurs et des régulateurs de tension. Les standards de télévision et vidéo diffèrent fréquemment de ceux que nous avons en Suisse (PAL B/VHF et PAL G/UHF ou PAL/VHS).

World Electric Power Guide: World Electric Power Guide: http://kropla.com/electric.htm

Ecoles

La scolarité obligatoire existe également à l'étran­ger. Dans les pays industrialisés, les systèmes éducatifs sont en général bien développés et les écoles publiques appropriées également pour les écoliers venant de Suisse. Lorsque cela n'est pas le cas, ils peuvent fréquenter une école privée in­ternationale; les écolages y sont toutefois assez élevés.

Dans 17 villes, situées sur quatre continents, exis­tent des écoles suisses qui assurent au moins la scolarité obligatoire suisse. La plupart d'entre elles dispensent un enseignement débouchant sur un diplôme de niveau gymnasial permettant l'entrée dans l'une des universités du pays. À Milan, Rome, Barcelone, Madrid, Bangkok et São Paulo, il est possible de terminer ses études par une maturité reconnue au niveau cantonal ou fédéral.

Ces écoles privées créées sur l'initiative de Suis­ses de l'étranger reçoivent un soutien de l'Office fédéral de la culture et de quelques cantons. Elles jouissent d'une excellente réputation. Générale­ment, l'enseignement se fait en 2-3 langues (alle­mand et langue du pays; à Bogotà et Rio de Janei­ro, il y a en outre une section de français). Le Co­mité pour les écoles suisses à l'étranger et les di­vers établissements vous renseigneront sur les conditions d'admission, les frais et les diplômes décernés.

Écoles suisses à l'étranger: http://www.aso.ch/

Écoles allemandes à travers le monde: www.auslandsschulwesen.de 

Écoles françaises dans le monde: http://www.aefe.diplomatie.fr/ >Vivre à l'étranger

European Council of International Schools: http://www.ecis.org/ >Schools >Find a school

Religion

Quelques pays ayant une religion d'État ne tolèrent pas certains courants religieux chrétiens et la reli­gion juive. Les diverses communautés religieuses savent en général dans quels pays l'assistance spirituelle pose problème; elles peuvent aider à nouer des contacts.

Renseignez-vous auprès de votre Église ou de vo­tre communauté!

Médias suisses

Grâce aux moyens de communication modernes, plus personne ne doit renoncer aujourd'hui à s'in­former sur les actualités de son pays d'origine.

Les programmes de la télévision suisse peuvent être captés dans toute l'Europe via le satellite Eu-telsat Hotbird 3, et même bien au-delà si l'on dis­pose d'une antenne parabolique suffisamment grande. Les programmes sont toutefois diffusés sous forme codée: la visualisation néces­site un récepteur satellite avec un décodeur Viac-cess ou un module CI (Common Interface), ainsi qu'une carte Sat Access; cette dernière coûte CHF 50.— et peut être commandée auprès de la SSR. Une redevance de concession doit être payée éga­lement dans le pays de résidence.

Les 18 programmes de radio de la SSR peuvent être reçus dans toute l'Europe grâce aux satellites Eutelsat Hotbird 3 et partiellement ASTRA.

La source classique d'information des Suisses de l'étranger est swissinfo/ Radio Suisse Internatio­nale (SRI), une unité d'entreprise de la SSR. Elle produit un programme intercontinental avec des émissions d'une demi-heure en allemand, français, italien anglais et arabe. Ce programme est relayé exclusivement par satellite (Hotbird 3, WRN, Worl-dspace).

Sur Internet, SRI propose sous http://www.swissinfo.org/ des informations en neuf langues sous forme de textes, d'images, de sons et de vidéos sur les évé­nements qui font l'actualité en Suisse (politique, société, économie, culture, sport, sciences et tou­risme). Dans cette offre multimédia figurent toutes les nouvelles et les émissions d'information en li­gne de la SSR (Téléjournal, le 19:00 des régions, Temps présent, etc.).

À l'étranger, les produits de presse suisses se trouvent le plus facilement dans les aéroports, les gares et les grands hôtels. Lorsque la distribution de la poste fonctionne sans accrocs, on peut bien sûr s'abonner à son journal favori, à un tarif majoré il est vrai. Les grands journaux et périodiques pu­blient des éditions en ligne dans l'Internet.

Programmes SSR via satellites: http://www.broadcast.ch/ >Sat Access 3

swissinfo/Radio Suisse Internationale (SRI): http://www.swissinfo.ch/

Revue pour le Suisses de l'étranger: http://www.revue.ch/

Journaux et périodiques suisses: http://www.zeitung.ch/ ou www.webdopresse.ch

Droits politiques

Les ressortissants suisses gardent leurs droits de vote et d'élection lorsqu'ils sont établis à l'étranger. Ils peuvent participer aux initiatives populaires, vo-tations et élections fédérales, activement ou passi­vement. À condition toutefois qu'ils aient un domi­cile fixe à l'étranger, qu'ils soient immatriculés au­près de la représentation suisse compétente (am­bassade ou consulat général) et inscrits en tant qu'électeurs (auprès d'une commune de vote).

Les personnes ainsi inscrites au registre électoral de leur dernière commune de domicile en Suisse ou de leur commune d'origine reçoivent par poste le matériel de vote officiel ainsi que les explications du Conseil fédéral. La "Revue Suisse", la revue pour les Suisses de l'étranger, informe régulière­ment et à temps sur les scrutins fédéraux à venir.

Bâle-Campagne, Berne, Genève, le Jura, Neuchâ-tel, Soleure, Schwytz et le Tessin permettent aux Suisses de l'étranger de se prononcer sur les ob­jets cantonaux.

L'inscription en tant qu'électeur doit être confirmée tous les quatre ans au moins. Les doubles-nationaux disposent eux aussi des droits de vote et d'élection au niveau fédéral.

Faites usage de vos droits démocratiques même à l'étranger!

Mémentos du DFAE pour les Suisses de l'étranger: http://www.eda.admin.ch/>Voyager et vivre à l'étranger

Ambassades et consulats: http://www.eda.admin.ch/ >Représentations

Naturalisation

Dans certains États, dont la Suisse, la nationalité s'acquiert par filiation paternelle ou maternelle, alors que dans d'autres, comme par exemple les États-Unis, elle est accordée à tous ceux qui sont nés sur le territoire national. D'autres encore, comme la France ou l'Italie, connaissent des sys­tèmes mixtes.

Les enfants de parents suisses, qui sont nés à l'étranger, obtiennent automatiquement la nationa­lité suisse pour autant que leur naissance soit annoncée auprès de la représentation suisse. Les enfants nés hors mariage qui ont une mère ou un père suisse peuvent bénéficier d'une naturalisation facilitée jusqu'à l'âge de 22 ans révolus.

La personne qui désire acquérir la nationalité de sa patrie d'adoption, mais ne peut pas faire valoir un droit de filiation ou de naissance, doit faire une demande de naturalisation. Les dispositions y rela­tives varient de pays à pays. En règle générale, une requête n'est possible qu'après avoir vécu plu­sieurs années de manière stable dans le pays. Le conjoint d'un ressortissant national peut générale­ment se naturaliser de manière relativement sim­ple.

Les ressortissants suisses qui souhaitent acquérir une autre nationalité ne doivent pas renoncer à la citoyenneté suisse. Certains États ne tolèrent tou­tefois pas la double-nationalité.

Mémentos du DFAE pour les Suisses de l'étranger: http://www.eda.admin.ch/ >Voyager et vivre à l'étranger

Section Naturalisation de l'ODM: http://www.bfm.admin.ch/ >Thèmes >Etrangers

Le service des Suisses de l'étranger

Le Service des Suisses de l'étranger est un service de consultation rattaché au Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Il collecte et coor­donne les demandes émanant de la Cinquième suisse, soit des quelque 600'000 citoyens suisses vivant à l'étranger. Le service publie un "aide-mémoire pour les Suisses de l'étranger" et établit annuellement, avec le concours des représenta­tions officielles, une statistique des Suisses de l'étranger.

Service des Suisses de l'étranger: http://www.eda.admin.ch/ >Voyager et vivre à l'étranger

Protection consulaire

Le DFAE compte en son sein une section Protec­tion consulaire dont la tâche est de venir en aide aux compatriotes et aux membres de leur famille en cas de maladie grave, d'accident, d'arrestation, d'enlèvement ou autre événement extraordinaire qui survient à l'étranger, ainsi qu'un Service de gestion des crises (chute d'avion, attentats terroris­tes, etc.). Les citoyens suisses qui ont besoin d'aide peuvent, dans de telles situations d'urgence, s'adresser en tout temps à une représentation suisse. La section Protection consulaire joue un rôle d'intermédiaire entre les personnes ayant be­soin d'aide à l'étranger et les membres de leur fa­mille ou des personnes de contact en Suisse.
 
Protection consulaire pour les ressortissants suis­ses: http://www.eda.admin.ch/ >Voyager et vivre à l'étranger

L'organisation des Suisses de l'étranger

L'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE) est une fondation privée qui bénéficie du soutien de la Confédération. Son siège est à Berne. Elle a pour but de promouvoir les relations entre Suisses de l'étranger. Elle est reconnue par les autorités comme porte-parole de la Cinquième suisse. En coopération avec le Service des Suisses de l'étranger l'OSE publie la "Revue suisse" qui tire à 360'000 exemplaires, à raison de 6 à 8 numéros par an. Elle paraît en cinq langues, dont l'anglais et l'espagnol. L'OSE organise chaque année un congrès des Suisses de l'étranger. L'organe su­prême de l'OSE est le Conseil des Suisses de l'étranger. Il se réunit deux fois par an et compte 150 membres, principalement des représentants des communautés suisses de l'étranger.

Le secrétariat de l'OSE offre gratuitement conseil et assistance juridique aux Suisses de l'étranger. Sont rattachés à l'OSE: le Comité pour les écoles suisses à l'étranger (CESE); la Fondation pour les enfants suisses à l'étranger (FESE), qui organise des camps de vacances et de ski; et un Service des jeunes pour les 15 à 35 ans. L'Association pour l'encouragement de l'instruction de jeunes Suissesses et Suisses de l'étranger (AJAS) in­forme sur les filières de formation professionnelle et d'études. L'OSE gère en outre le Fonds E. O. Kilcher et la Fondation Schnyder von Wartensee qui apporte son soutien aux Suisses de l'étranger victimes de catastrophes naturelles.

Il existe environ 750 associations et institutions suisses dans le monde. La plupart d'entre elles ont pour buts l'encouragement des activités de la jeu­nesse, l'entraide, la préservation des traditions ou, simplement, la sociabilité. L'OSE en tient une liste. Toute personne ayant un intérêt motivé peut s'adresser à l'OSE ou au consulat suisse le plus proche pour obtenir toute adresse utile.

Organisation des Suisses de l'étranger: www.aso.ch

swissinfo pour les Suisses de l'étranger: www.swissinfo.org

Aide sociale

Les ressortissants suisses qui, en cas de perte des moyens d'existence à l'étranger, ne reçoivent qu'une aide insuffisante de la part des services so­ciaux peuvent s'adresser à l'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE) ou à l'Aide sociale aux Suisses de l'étranger (ASE).

L'ASE est une section de l'Office fédéral de la jus­tice. Elle accorde des aides ponctuelles ou des prestations mensuelles aux Suisses de l'étranger dans le besoin. Elle prend en charge, sous certai­nes conditions, les frais de retour en Suisse si les moyens personnels ne suffisent pas; elle aide à préparer le retour. L'ASE octroie également des avances remboursables à des touristes suisses qui se trouvent en difficulté à l'étranger. Toutes les demandes doivent être adressées auprès d'une représentation suisse officielle.

L'Organisation des Suisses de l'étranger aide les compatriotes établis à l'étranger victimes de catas­trophes naturelles. Les demandes motivées peu­vent être déposées auprès des ambassades et consulats suisses. Un fonds est destiné à financer le voyage en Suisse de compatriotes âgés sans ressources.

Les citoyens suisses qui demeurent en France ou en Allemagne s'adressent en premier lieu au ser­vice social compétent dans leur pays de résidence (en vertu de conventions bilatérales d'assistance sociale). Ils ont droit à la même aide que les res­sortissants nationaux.

Aide sociale aux Suisses de l'étranger: www.ofj.admin.ch 

Organisation des Suisses de l'étranger: www.aso.ch 

Ambassades et consulats suisses: www.eda.admin.ch >Représentations

Source: Office fédéral des migrations

 
< Précédent   Suivant >
Infoline gratuite

A votre service depuis 2003
Image Active
Cliquez ici pour en savoir plus ...
Image Active
Cliquez ici pour en savoir plus ...


Cliquez ici pour prendre contact ... 
Image Active
Cliquez ici pour en savoir plus ...
 
Personnes de contact


Thierry et Ghislaine Feller
Consultants et administrateurs

Nous aimons communiquer, transmettre des informations et des conseils dans un langage accessible à tous.

Accompagner des personnes dans toutes sortes de démarches et élaborer des solutions personnalisées ... c'est notre passion !

Profil de Thierry Feller
Profil de Ghislaine Feller
Recommandations de clients

Comment nous pouvons vous servir
Notre éthique des affaires
Tout est gratuit ou presque !

Image Active 


Pseudo: thierry.feller